PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Une petite fanfic de Yoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shihōin Yoruichi
>> Modo.|Ex Membre Du Goteï 13
>> Modo.|Ex Membre Du Goteï 13
avatar


>> Localisation : : Monde réel
>> Activité : : Embêter Kisuke en se faisant entretenir, et explorer le monde réel
>> Caractère : : Extravagante, ouverte, pas prude pour un rond...

/ More On My Character /
>> Orientation Sexuelle :: Bisexuelle
>> Côté Coeur :: Libre, mais certainement pas vide...
>> More ::


MessageSujet: Une petite fanfic de Yoru   Lun 28 Sep - 0:00

A la base, c'était un cadeau pour notre bien aîmée Soi Fong (♥). Et finalement, elle a tenu à faire partager ce cadeau avec les gens du forum. Donc voilà, une petite fanfic mettant en scène nos persos, prévue pour le plaisir de Soi, mais j'espère que ça vous plaira aussi.
Même si je ne suis pas une grande auteur de fanfics... ^^'

Pour l'info, elle m'a été inspirée par l'image que j'ai insérée dans la fic.

Citation :
Yoruichi dormait, tranquillement installée à l'ombre d'un arbre, dans le monde réel. Les choses semblaient aller pour le mieux depuis la trêve, et elle avait même pu renouer le contact avec Soi Fong, sa petite protégée. Du coup, les occasions de parcourir et apprendre les subtilités du monde des humains ne manquaient pas, et la jeune femme se montrait particulièrement curieuse.
Ce qui expliquait pourquoi elle dormait dans la cour d'un lycée. Pendant quelques temps, elle avait observé le lieu avec curiosité, avant qu'un plan ne se monte lentement dans sa tête. Avec l'aide de Kisuke, elle avait trouvé une combine pour pouvoir se faire passer, pendant quelques jours, pour une élève comme une autre, là depuis quelques temps déjà. Et bien entendu, elle n'avait pas manqué l'occasion d'inviter son ancienne élève à partager cette expérience.

Le plus dur avait été de la convaincre de tenter le coup, le reste était allé tout seul. Finalement, bien que les humains les pensaient là depuis le début de l'année, Yoruichi et Soi n'étaient en réalité là que depuis quelques jours. L'exilée n'était pas un modèle de sérieux, et semblait plutôt prendre tout cela pour un jeu, auquel elle prenait beaucoup de plaisir, alors que Soi se montrait un peu plus sérieuse.
Cette dernière parvint donc assez rapidement à retrouver son ancienne maîtresse, et la réveilla timidement, en l'appelant doucement.
Yoruichi se réveilla comme si de rien n'était, et s'assit en souriant. C'était ainsi que s'étaient déroulés les derniers jours. Détente, en majeure partie. Et invariablement, se montrant plus extravertie et sociable, la jeune femme finissait par passer un bon moment à raconter diverses rumeurs entendues dans la journée, les ponctuant d'une quantité impressionnante de remarques personnelles. Le pire étant qu'elle semblait vraiment dans ce qu'elle disait, et ne prêtait pas tellement attention au reste.

Aussi, ce jour-là, ne remarqua-t-elle pas le visage de Soi, qui virait de plus en plus au rouge. L'exilée était adossée à l'arbre, une jambe reposant au sol tendit qu'elle avait replié l'autre pour y poser son bras. Elle parlait, parlait, parlait, mais ne faisait pas attention au reste, toute concentrée qu'elle était sur ses ragots. Soi Fong, par contre, n'eut pas de mal à remarquer l'impudeur de sa maîtresse. Plusieurs fois, elle essaya de bafouiller un avertissement, sans y parvenir, tant Yoruichi semblait pressée de continuer son histoire. Et, malgré elle, la capitaine n'arrivait presque pas à détourner le regard de la culotte de l'exilée, rougissant de plus en plus.



Il fallut attendre que la jeune femme termine son stock de ragots et autres rumeurs pour qu'elle en vienne enfin à remarquer quelque chose.

« Qu'est-ce qui t'arrive, Soi ? T'es toute rouge. C'est quand même pas les histoires sur Takuro qui te mettent dans cet état ? » Dit-elle, éclatant de rire.

Soi bafouilla de nouveau, puis pointa timidement du doigt la scène qu'elle lui offrait. L'exilée baissa les yeux et mit quelques secondes à comprendre, avant de braquer son regard sur Soi. Alors ainsi, elle était... Intéressant, se dit l'ex-capitaine. Elle se leva, puis se retourna et commença à avancer, lançant un simple « Suis-moi. »
La shinigami s'empressa de lui emboiter le pas, un peu honteuse et toujours aussi rouge, se demandant ce qui allait lui arriver. Yoruichi l'entraîna ainsi jusqu'au local contenant le matériel de sport, où elles entrèrent avant qu'elle ne referme la porte. Alors, seulement à ce moment là, la jeune femme sortit de son mutisme et plaqua sa protégée contre un des murs, un petit sourire aux lèvres.

« Eh bien... Je ne pensais pas que tu étais de ce genre là, ronronna-t-elle.
- Yo-Yoruichi-sama... Je... Ce n'est pas... C'est... Enfin je... »

L'ex-capitaine fit taire son élève en lui posant un doigt sur la bouche. Ce qu'elle pouvait trouver Soi craquante, quand elle était gênée comme cela et essayant de s'expliquer en bafouillant ! La main appuyée sur le mur, à côté de sa protégée, Yoruichi se pencha vers elle en glissant son doigt le long de ses lèvres, jusqu'à sa joue, la caressant doucement. Rien que cela la faisait rougir. Elle était tellement adorable...

« Je n'ai pas dit que c'était mal, Soi... »

Illustrant ses propos, la jeune femme combla le reste de la distance, collant ses lèvres à celle de son élève. Il fallu quelques secondes à cette dernière pour passer la surprise et se détendre, et que sa maîtresse puisse véritablement l'embrasser.
Et là, quelque chose changea. Un déclic, un petit détail, qui ouvrit une porte quelque part au fond de Soi. Son admiration et son amour pour Yoruichi furent libérés, exacerbés. Ses mains s'aventurèrent sur le dos de l'exilée, alors que celle-ci, encouragée par cette réaction, lui caressa la joue.

« Je... Je vous.. Aime, Yoruichi-sama...
- Je sais, ma petite Soi. Je sais. »


Et là, tout progressa rapidement. Les baiser se succédèrent, quelques caresses douces, sensuelles, de plus en plus osées, jusqu'à ce que finalement, l'une des mains de Yoruichi se glisse sous les vêtements de Soi, sur sa poitrine. La jeune femme effleura le téton de sa protégée, puis le caressa plus franchement, le pinçant doucement de temps en temps. Comme si ça ne suffisait pas, l'autre main quitta le mur pour se poser sur la cuisse de la capitaine, où elle remonta lentement, glissant vers l'intérieur.
Soi soupirait, les yeux mi-clos, partagée entre gêne, excitation et plaisir. Elle n'aurait jamais imaginé qu'elle et sa maîtresse auraient pu se retrouver dans une telle situation... Non seulement elle était en train de la toucher, chose dont elle avait pourtant beaucoup rêvé sans le croire possible, mais en plus, les uniformes d'étudiantes rendaient la scène assez... Spéciale... Mais pas désagréable...

L'ex-capitaine continua ainsi, tripotant la poitrine de sa protégée en caressant son intimité à travers le tissu de sa culotte. Elle sentait d'ailleurs son excitation croissante, alors qu'elle continuait de mêler sa langue à celle de son ancienne élève. Plus les secondes passaient, et plus elle remarquait un sentiment étrange, comme si elle avait attendu ce moment depuis très longtemps. Elle n'avait pas envie d'arrêter, elle voulait aller plus loin.
Yoruichi rompit momentanément le baisser, arrêtant ses attouchements pour faire s'allonger Soi avant de se mettre au dessus d'elle, à quatre pattes, et de reprendre où elle en était restée. Peu après, ses doigts s'infiltrèrent sous la culotte de la shinigami, pour caresser directement son intimité.
L'exilée semblait presque prendre autant de plaisir en touchant son ancienne élève que cette dernière sous les caresses de sa maîtresse.

Leur plaisir mutuel monta encore d'un cran quand l'ex-capitaine glissa un doigt entre les lèvres intimes de sa protégée et qu'elle le fit doucement bouger. Elle eut la satisfaction d'entendre Soi gémir doucement, alors qu'elle la débarrassait des vêtements gênants, tant sur sa poitrine que de sa culotte. Alors, Yoruichi glissa ses lèvres sur la poitrine de son amante, embrassa un de ses seins avant de poser les lèvres sur son téton, pour le suçotter.
Elle continua ainsi, utilisant sa bouche et ses mains pour augmenter le plaisir de Soi, se servant de ses gémissements pour savoir quoi lui faire. Entendre la voix douce et claire de sa protégée dans des gémissements de plaisir, plaisir qu'elle lui donnait, l'excitait aussi de plus en plus.

La capitaine, toute à son plaisir, finit par glisser ses doigts dans les cheveux de sa maîtresse, autant pour la toucher que pour qu'elle continue. Elle bougeait doucement son bassin, trahissant sans remord son plaisir, si c'était pour Yoruichi.
Cette dernière descendit un peu plus, jusqu'à ce que ses lèvres atteignent l'intimité de Soi. Elle les posa dessus, arrachant un nouveau gémissement, plus fort, à sa protégée quand l'exilée posa sa langue contre son clitoris. Encouragée, la jeune femme continua, donnant des coups de langue sur le bouton d'amour de son ancienne élève, un doigt toujours en elle, qu'elle faisait aller et venir doucement.

Elle continua ainsi jusqu'à sentir Soi sur le point de jouir. A ce moment là, elle s'arrêta brusquement, puis remonta jusqu'au visage de son amante plongée dans l'incompréhension totale. Yoruichi l'embrassa avant de murmurer à son oreille.

« Pas tout de suite, ma petite Soi adorée, je veux qu'on s'amuse encore un peu... »

Elle conclut avec un nouveau baiser, long, langoureux et emplit d'amour, pour laisser le temps à l'excitation de la capitaine de retomber un peu. Alors, elle se releva et, lentement, l'exilée retira sa culotte sous les yeux de son amante. Elle lui sourit amoureusement, puis alla se placer au niveau de ses cuisses. Elle passa l'une de ses jambes sous celle de Soi, l'autre au dessus, collant ainsi leurs intimités l'une à l'autre.
Cette fois, Yoruichi rougissait autant que sa protégée, et joignit ses gémissements aux siens quand elle commença à se frotter contre elle. L'excitation de donner du plaisir à son ancienne élève avait été forte, à tel point qu'elle en était à approuver autant de plaisir que Soi.

Tenant les cuisses de la shinigami, l'exilée contrôla le rythme à sa guise, regardant son amante gémir et se cambrer, profitant de leur plaisir mutuel. Leurs lèvres intime se touchant et, plus encore, leurs clitoris se frottant l'un contre l'autre augmentait rapidement leur plaisir, aussi Yoruichi jouait-elle avait le rythme des frottements pour faire durer leur ébats tout en leur donnant le maximum de plaisir.
Quand enfin elle sentit que c'était le moment, la jeune femme accéléra le rythme, gémissant aussi fort que Soi jusqu'à ce qu'enfin elles jouissent, ensemble, l'une grâce à l'autre. L'ex-capitaine attrapa sa protégée pour la serrer contre elle, pendant qu'elles goûtaient à leur orgasme commun.

Puis elle s'écroulèrent, l'élève sur la maîtresse, haletantes mais heureuses. Elles restèrent là un moment, dans les bras l'une de l'autre, amoureusement enlacées alors qu'elles se calmaient et reprenaient leur souffle. Soi se lova contre Yoruichi jusqu'à atteindre son oreille.

« Je vous aime, Yoruichi-sama...
- Moi aussi, ma petite Soi... »


Elles ne bougèrent pas pendant un bon moment, enlacées dans un bonheur parfait, jusqu'à ce qu'elles ne soient malheureusement forcées de reprendre le cours de leur journée, dans leur rôle de lycéennes.
À contrecœur, elles se séparèrent. Yoruichi attrapa une culotte sans regarder et l'enfila, déclenchant de nouvelles rougeurs sur les joues de Soi : sa maîtresse venait de mettre sa culotte, lui laissant la sienne. Elle bafouilla quelque chose mais, ne voyant pas son amante réagir, finit par se décider à ramasser le sous-vêtements de sa maîtresse. Elle l'enfila lentement, de plus en plus gênée, malgré une sorte d'excitation, au fond d'elle-même.

L'ex-capitaine ouvrit la porte et sortit, avec elle, comme si de rien n'était, feignant de ne pas avoir fait exprès d'avoir échangées leurs culottes alors que c'était tout le contraire, tant par envie subite que pour gêner Soi et la voir rougir adorablement, à nouveau.

Tout commentaire est le bienvenu. ._.

_________________


Dernière édition par Shihouin Yoruichi le Dim 7 Nov - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-dating.1fr1.net/les-filles-validees-f9/shihouin-yo
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une petite fanfic de Yoru   Lun 28 Sep - 15:37

Hola,

En voila un de joli cadeau, j'ai vraiment beaucoup apprécié. Surtout qu'en temps que rédacteur de fic moi même, je dois dire que celle-ci est d'un niveau vraiment bon. Une écriture fluide et favorisant une lecture aisée, une orthographe maitrisée, bref que du bon.

Quant au contenu il est vraiment interessant et excitant, un vrai plaisir de voir notre Yoruichi s'occuper de son ancienne subordonnée préférée, je me suis régalé.

Donc...bravo ma petite Yo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kagome Kosukegawa
>> Fonda.| Prédatrice De Légende
>> Fonda.| Prédatrice De Légende
avatar


>> Localisation : : Terre
>> Activité : : Mercenaire Indépendante & Tueuse des Hollows à Son Heure
>> Caractère : : Joueuse et sympathique mais peut se révéler vilaine et sadique

/ More On My Character /
>> Orientation Sexuelle :: Hétéro à tendance Bi
>> Côté Coeur :: Libre & volage comme sa propriétaire
>> More ::


MessageSujet: Re: Une petite fanfic de Yoru   Lun 28 Sep - 21:52

    C'est clair elle assure grave ma maîtresse cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-dating.1fr1.net/les-filles-f9/soi-fong-staff-fonda
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une petite fanfic de Yoru   Dim 7 Nov - 15:54

Sexy, très sexy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite fanfic de Yoru   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite fanfic de Yoru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLEACH DATING :: 
BLEACH DATING
 :: HORS RPG :: Coin Des Artistes
-

- Our Top-Site -
© Bleach Dating est la propriété de sa créatrice.
Toute reproduction même partielle est interdite !
Protected by Copyscape Web Plagiarism Software
- Forum Optimisé Sous Mozilla Firefox-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit